ventilation sous sol

Laisser une porte ouverte pour ventiler n’est pas toujours possible.

La ventilation naturelle d’un sous-sol enterré ou aménagé est souvent insuffisante. Des trous dans les murs ne permettent pas d’enlever l’humidité et les odeurs des véhicules.

Il faut, comme pour les pièces d’habitation, installer une ventilation mécanique avec un ventilateur. Plusieurs solutions à installer soi-même sont efficaces et simples.

Dans cet article, nous nous intéressons
aux sous-sols où la ventilation naturelle n’est pas suffisante.

Quel produit pour ventiler un sous-sol aménagé ou enterré ?

1 – Un conseil important pour ventiler un sous-sol aménagé.

Une règle pour ventiler correctement un sous-sol avec des pièces est qu’il faut avoir le même niveau de qualité de ventilation que pour la partie étage habitable.

Ne pas installer une sous ventilation pour un endroit qui a plus de contraintes : humidité, odeur de véhicules, chaudière, outils, peu d’aérations…

2 – Des contraintes spécifiques au sous-sol.

En France, le système de ventilation le plus utilisé est la ventilation centralisée simple flux. Elle se compose d’un groupe de ventilation dans les combles, des gaines dans les combles entre le groupe et les plafonds des pièces humides et des entrées d’air dans les pièces sèches (chambre, salle à manger…).

Ici pour un sous-sol plus enterré, il y a 2 contraintes majeures :

  1. Impossibilité de passer des gaines dans les plafonds par manque de hauteur dans les pièces.
  2. Prendre l’air extérieur au-dessus du plafond du sous sol.

Et toujours avec les mêmes choix : ventilation centralisée ou par pièce, simple ou double flux ?

ventilation sous sol aménagé

Passage des gaines de ventilation impossible –
Entrée d’air pour une pièce enterrée.

Une ventilation simple et efficace pour tout le sous-sol : l’AEROPAC.

Il ne faut pas réinventer ce qui existe déjà depuis longtemps et qui fonctionne bien.

En Allemagne, la ventilation centralisée est différente de la France. Très souvent employée, la ventilation centralisée simple flux, en Allemagne, est faite par un produit installé sur un mur. Ce produit prend l’air par un trou dans le mur. L’air est insufflé dans le reste des pièces.

Il n’y a pas de gaine. L’air ressort par les trous dans les fenêtres. C’est beaucoup plus simple. La critique en France porte sur le fait que l’air qui sort de l’appareil est à la température de l’air extérieur. Tout comme l’air qui rentre par un trou d’une fenêtre dans la ventilation centralisée simple flux en France. Mais c’est vrai que le débit d’air est important avec le système allemand.

Comment installer la ventilation avec un l’AEROPAC ?

L’aéropac est fixé au mur. Un trou à travers le mur fait entrer l’air propre extérieur dans l’aéropac.

Le débit est réglable jusqu’à 180 m3/h.

Généralement un seul produit suffit pour l’ensemble de la surface.

Dans le cas présent, les 2 fenêtres de chaque côté ne doivent pas avoir d’entrée d’air. Souvent il faut boucher des trous existants.

La compréhension de la circulation de l’air, par où elle rentre, et par où elle ressort est essentielle.

Dans le cas où il y a une chaudière, la réglementation doit être respectée pour une entrée d’air minimum.

En plus de la diminution de l’humidité et des mauvaises odeurs, le séchage du linge est amélioré.

produit ventilation sous sol

Comment faire pour avoir une ventilation dans un sous-sol enterré ?

Avec un sous-sol enterré, il n’est pas possible de faire un simple trou.

L’air extérieur doit être redescendu au niveau de l’aéropac.

2 solutions sont possibles : un tube rectangulaire ou une gaine de ventilation à l’intérieur du sous-sol ou par l’extérieur après avoir creusé un passage.

2 raccords de ventilation, l’un pour la jonction avec l’aéropac et l’autre pour la sortie extérieur.

ventilation sous sol enterré
ventilation sous sol enterre tube rectangulaire

Tube de ventilation rectangulaire.

ventilation sous sol enterre raccord

Raccord de ventilation.

Pourquoi ventiler un sous-sol aménagé ou enterré ?

En fin de compte, les gens veulent ventiler leurs sous-sols pour des raisons de santé, d’humidité, d’économie d’énergie et de confort.

Citons plus en détail et sans ordre :

  • humidité sur les murs et le sol.
  • humidité dans l’air ambiant.
  • enlever les odeurs des voitures : essence, gasoil.
  • améliorer le séchage du linge.
  • éliminer le radon.
  • protéger les outils et la chaudière.
  • diffuser la chaleur des radiateurs.
  • protéger la structure du bâtiment.
  • enlever les mauvaises odeurs.
  • mieux garder la nourriture…

Laissez un commentaire. 

Votre avis et retour d’expériences sont les bienvenus.

Vous avez aimé notre article ? Merci de le partager !

Accueil > Le blog de Norellagg > Quelle VMC pour la ventilation d’un sous-sol enterré ou aménagé ?