Site icon Norellagg expert humidité remontée capillaire et vmc individuelle – Power Pipe

remontée capillaire mur

traitement geomagnetique application exemple maison

Comment reconnaitre les remontées capillaires sur les murs extérieurs et intérieurs ?

Ici dans cette page nous vous proposons grâce à des observations de reconnaître simplement les remontées capillaires pour les murs extérieurs comme les murs intérieurs.

De comprendre les dégâts qu’ils provoquent.

Quelle solution simple et reconnue depuis des années nous proposons ?

Et pour quels types de bâtiments il y a le plus souvent des remontées capillaires ?

Quelle réglementation pour lutter contre les remontées capillaires ?

Il faut faire attention à la date de construction du bâtiment.

Avant 1959, il n’y avait pas d’obligation de mettre une étanchéité au pied du bâtiment, ce qui entraine souvent des remontées capillaires.

Depuis 1959, il y a OBLIGATION de mettre une étanchéité au pied du bâtiment, comme par exemple une bande d’arase ou un ciment hydrofuge.

Reconnaître les remontées capillaires sur un mur extérieur ? Quelles conséquences ?

L’excès d’humidité à cause des remontées capillaires est dans toute l’épaisseur du mur.

Cette humidité va chercher à diminuer en s’évaporant. Suivant les revêtements de chaque côté, l’évaporation se fait plus ou moins facilement.

Comment constater des remontées capillaires sur un mur extérieur, avec des photos ?

Remontée capillaire sur les murs anciens. 

Souvent les anciens bâtiments n’ont pas de coupure d’humidité en pied de mur. Les remontées capillaires sont visibles facilement avec des lignes blanchâtres non rectiligne.

Dégradation de la pierre. 

Malheureusement beaucoup de matériaux ne résistent pas à ces attaques. Ici les sculptures dans la pierre de la cathédrale d’Amiens.

Enduit qui cloque, que faire ? 

Le peintre a fait correctement son travail mais l’enduit extérieur cloque, bulle. L’humidité dans le mur due à des remontées capillaires est souvent la responsable.

Quelles sont les conséquences de remontée capillaire sur un mur extérieur ?

L’excès d’humidité est toujours un facteur aggravant pour beaucoup de choses.

  • Les murs humides se salissent. Ils s’encrassent.

  • Des fissures apparaissent.

  • Les matériaux se dégradent.

  • Les enduits cloquent.

  • Le métal rouille, se corrode. Y compris le fer à béton.

Reconnaître les remontées capillaires sur un mur intérieur ? Quelles conséquences ?

Les remontées capillaires dans les murs imposent des taux d’humidité trop élevés. De plus, cela créé souvent du salpêtre qui dégrade les peintures et les tapisseries.

Les risques pour la santé des occupants sont réels. Attention, à l’intérieur il faut bien faire la différence entre condensation, remontée capillaire et infiltration.

Les murs intérieurs subissent fortement les remontées capillaires, comment les reconnaître ?

La peinture et la tapisserie se dégradent. 

Les revêtements et les enduits cloquent. Il y a des mauvaises odeurs, des moisissures. Des tâches blanchâtres et du salpêtre apparaissent.

Le plâtre s’effrite et tombe.

Bien sûr l’excès d’humidité dans les murs font gonfler le plâtre.

Une rénovation en profondeur est alors nécessaire.

L’humidité dégrade toutes les structures.

Dans la cave, le sous-sol et le garage, des changements de couleurs indiquent des variations d’humidité.

La maçonnerie se détériore et les pièces métalliques rouillent. Cette humidité remonte dans les pièces au-dessus. 

Quelles sont les conséquences de remontée capillaire sur un mur intérieur ?

  • DEGRADATION de la DECORATION : peinture, tapisserie.

  • RISQUES pour la SANTE. L’excès d’humidité accentue les allergies, l’asthme, les difficultés respiratoires, les problèmes articulaires et les rhumatismes.

  • DETERIORATION DES MATERIAUX Aussi pour l’embellissement que pour la structure.

  • PROBLEMES D’IMAGES VIS A VIS DES AUTRES L’excès d’humidité entraîne de mauvaises odeurs, de la moisissure, du salpêtre et de la dégradation de la décoration. Pour beaucoup de personnes cela est ressentie, à tord, comme un manque d’entretien, d’hygiène.

Quel traitement pour les remontées capillaires et le salpêtre dans les murs ?

Dans une maison les remontées capillaires et les salpêtre sont présents dans tous les murs.

Aussi bien les murs périphériques que les murs intérieurs et de refends.

Cela ne sert à rien de traiter que quelques murs plus faciles d’accès.

Boitier résine pour stopper les remontées capillaires et le salpêtre.

Depuis plus de 40 ans, une solution existe et est entièrement reconnue.

C’est la mise en place d’un boitier résine anti humidité par traitement géo magnétisme. Il n’y a aucun travaux. La pose est très simple. Les remontées capillaires sont immédiatement arrêtées.

Boitier Géollagg anti salpêtre.

Il suffit de le poser au centre de la maison.

Il stoppe immédiatement les remontées.

Comment choisir le produit qui correspond à votre maison ?

Le choix du bon modèle est fonction la dimension de votre maison.

Vous devez connaître la plus grande dimension de votre maison. C’est la diagonale. La longueur de votre diagonales doit être inférieure au modèle sélectionné.

Par exemple pour une diagonale de 14 mètres, il faut un Géollagg 15. Sa sphère d’action a un diamètre de 15 mètres. 

2 types de garanties sont possibles : 

  • Achat direct en ligne par la boutique du site : GARANTIE 10 ans du GÉOLLAGG

  • Achat après audit de votre bâtiment sur place et mesure de l’humidité : GARANTIE de RÉSULTATS après un an d’installation.

Pour quels bâtiments notre boitier Géollagg est-il efficace ?

Le Géollagg est efficace pour tous les bâtiments avec des remontées capillaires et du salpêtre.

Néanmoins il faut éviter de l’employer si la structure de la construction est métallique.

Depuis 1959, il est obligatoire de mettre en place une coupure d’humidité au niveau du bas des murs.

Le DTU 20.1 précise les règles de constructions. 

Salpêtre

Le salpêtre est une preuve indiscutable des remontées capillaires dans les murs.

Construit avant 1959

Dans ces anciens bâtiments il n’y a pas de coupure d’humidité en pied de mur, donc des murs humides !

Construit après 1959

Normalement la coupure d’humidité est réalisée avec une bande d’arase ou un ciment hydrofuge.
Mais une mauvaise réalisation laisse l’humidité remonter.

Moisissures

Les moisissures, mauvaises odeurs, décollement des tapisseries viennent d’un excès d’humidité.

Maison rénovée humide

Après des rénovations, il est fréquent de constater des murs humides.

Église humide

D’importantes dégradations pour les pierres des murs et les peintures intérieures sont fréquentes sur ce type de constructions anciennes.

Appartement humide

Suite à la rénovation d’immeubles, les appartements peuvent être humides par des remontées capillaires. Même les appartements situées dans les étages.

Salpêtre maison en briques

Les murs extérieurs et intérieurs sont en briques. Les remontées capillaires apportent trop d’humidité et du salpêtre. Pour les stopper l’installation du Géollagg est très efficace.

Maison en colombage

Ces constructions en terre naturelle méritent une attention particulière pour les remontées capillaires dans les murs.

Eco-construction

En éco-construction ou en auto-construction des défauts pour la pose de la bande d’arase conduisent au même problème.

Immeubles

Même pour des grands immeubles, le Géollagg stoppe immédiatement les remontées d’humidité.

Belle demeure humide

Le charme des belles et grandes demeures est souvent lié à des problèmes de salpêtre et de remontée capillaire dans les murs.

Traitement Salpêtre – Remontée capillaire – GEOLLAGG

Accueil > Application

Quitter la version mobile