Site icon Norellagg expert humidité remontée capillaire et vmc individuelle – Power Pipe

Comment avoir un avis sur le traitement par osmose de l’humidité ?

électro-osmose

électro-osmose

Osmose humidité, un avis ?

La solution est d’obtenir suffisamment d’informations pour se faire sa propre opinion.

Si pour certains produits et services, les avis clients sont importants. Il faut faire la part des choses et enlever les faux avis des concurrents. Je pense particulièrement à nous pour certains produits.

osmose humidité

L’humidité abime les peintures.
Mais aussi dégrade en profondeur les matériaux !

Quelles sont les traitements contre le salpêtre, l’humidité ascensionnelle ?

Les problèmes d’humidité existent pour plus de 70 % des logements.

En premier, c’est l’humidité par condensation à cause d’un manque de ventilation.

En second, l’humidité provenant de remontées capillaires, d’humidité ascensionnelle et le salpêtre.

Dans cet article nous traitons que l’humidité ascensionnelle. Et uniquement après construction.

Traiter le salpêtre sur les murs. 

Attention à ne pas confondre le traitement du salpêtre sur les murs. C’est à dire enlever les tâches blanches pour retrouver la couleur de la peinture.

Et empêcher le salpêtre et les remontées ascensionnelles de revenir.

Pour un traitement superficiel, il existe de nombreux produits en ventes. Aussi des produits à faire soi-même. Nous n’en parlons pas dans cet article.

Enlever le salpêtre définitivement. 

Pour stopper définitivement l’humidité ascensionnelle, les solutions sont très différentes et demandent de la compétence.

Asséchement des murs par osmose, électro-omose et géomagnétisme. 

Plusieurs thermes sont employés suivant les sociétés et le vocabulaire commercial à employer.

Ces techniques sont développées dans le paragraphe suivant.

Traitement du salpêtre par injection de résines. 

Cette technique est très connue. Mais aujourd’hui elle a mauvaise presse.

Les trous pour l’injection de résine dégradent l’embellissement des murs.

Pourquoi ?

  • à cause de sa non efficacité sur des murs en pierres et en briques, des nombreux litiges en cours au nord de la France, de la dégradation.
  • dégradation des murs
  • traitement ne peut bien sûr pas agir sur les murs intérieurs non traités
  • prix
  • côté non écologique. On injecte de la résine, du plastique dans les murs
  • difficulté technique.
Remontées capillaires : les inconvénients de l’injection de résine.

Bien sûr, les murs doivent être préparés avant de subir le traitement. Ne doivent pas comporter de fissures, de trous, de défauts.

Point important, ils doivent également être parfaitement accessibles, sur toute la périphérie du bâtiment à traiter. Et donc les murs intérieurs, de refend sont rarement traités.

S’il existe un seul point faible dans le mur, l’humidité s’y infiltrera de nouveau.

Enfin l’injection est également un traitement que seule une entreprise spécialisée peut effectuer.

Le cuvelage pour bloquer l’humidité

Protéger les caves et les sous-sols de l’humidité par infiltration avec le cuvelage.

C’est un ouvrage d’étanchéité des parois d’une pièce en sous-sol. Parois intérieurs ou extérieurs.

Principe d’un cuvelage par l’intérieur. NF DTU 14.1 P1-1.

Ce dispositif de protection contre l’humidité est employé lorsque le drainage s’avère insuffisant.

Un cuvelage se fait sur les murs intérieurs ou extérieurs. Bien que couteux et demandant des compétences, le cuvelage est intéressant pour des problèmes d’infiltration d’eau.

Dans le cas de remontées ascensionnelles, l’humidité remonte dans le mur à l’intérieur. Un cuvelage protège la pièce mais n’empêche pas la dégradation de la structure du mur.

Traitement de l’humidité par osmose, électro-osmose, électro-osmose phorèse, géomagnétisme. 

Il y a des conditions obligatoires pour avoir de l’humidité ascensionnelle :

  • sol humide
  • sels minéraux dans le sol pour donner une polarité aux molécules d’eau
  • matériaux du mur avec une certaine capillarité (brique, pierre …)
  • champ magnétique terrestre
  • absence de barrière d’étanchéité au pied des murs : bande d’arase ou ciment hydrofuge.

Pour que l’humidité remonte, il faut une force ici électromotrice.

2 solutions sont développées, pour annuler cette force :

  1. produire un champ magnétique qui s’oppose au champ magnétique terrestre : traitement géomagnétique.
  2. avoir des ions qui perturbent la charge des sels minéraux : traitement par osmose.

Humidité ascensionnelle : solution par osmose, électro-osmose, électro-osmose phorèse, géomagnétisme. 

Pour que l’humidité remonte, il faut une force ici électromotrice.

Pour annuler cette force, 2 solutions sont développées :

  1. produire un champ magnétique qui s’oppose au champ magnétique terrestre : traitement géomagnétique.
  2. avoir des ions qui perturbent la charge des sels minéraux : traitement par osmose.

Procédé naturel pour un traitement  de l’humidité ascensionnelle par géomagnétique. 

Dans cet technique, on profite des lois de la physique. Tout est naturel. Pas de branchement électrique. Ni d’électronique. Aucun travaux, donc pas de dégradation des murs. Pas d’entretien.

C’est la solution que nous avons retenue : Le Géollagg. Garantie : 10 ans.

Dans le boîtier, 16 cm de diamètre par 25 cm de hauteur, il y a des bobines. Avec ces bobines le champ terrestre produit naturellement un champ miroir. Ce champ miroir est déphasé du champ terrestre. Il n’y a donc plus de force électromotrice pour remonter l’humidité.

La difficulté est la fabrication de ce produit. Depuis de très nombreuses années, nous sommes amis avec la société en France qui produit ce Géollagg. Nous connaissons leur sérieux. Nous avons également constaté les nombreux résultats.

Ce précédé a été trouvé vers 1860 en Suisse. Depuis 1983, soit 40 ans, il est commercialisé.

Le Géollagg, boîter en blanc, pour un traitement naturel et définitif du salpêtre.

Ici très joli moulin de 1622.

L’électronique pour un traitement  de l’humidité par procédé magnétique. 

Le champ terrestre est analysé par le boîtier. L’électronique reproduit un champ déphasé pour empêcher les forces de remonter l’humidité.

Ce champ produit peut être réglé en intensité. En cas de mauvais réglage ou de disfonctionnement les gens sensibles peuvent être mal à l’aise.

Branchement électrique et maintenance sont nécessaires.

Osmose pour un asséchement des murs humides. 

Principe de l’électrosmose ou électro-osmose

Une différence de potentiel existe entre le sol et le mur. Elle est à l’origine du phénomène des remontées capillaires.

L’ensemble fonctionne comme une pile. Le sol est l’anode : pôle +. Le mur, la cathode : pôle -. L’eau chargée de sel, nitrates et sulfates, se déplace toujours du pôle positif vers le pôle négatif. Phénomène électrolyte. L’eau subit l’influence du champ électrique et remonte dans les capillaires.

L’électro-osmose consiste à inverser ce courant produit par les remontées capillaires. Les remontées capillaires sont refoulées vers le bas sous l’influence du champ électrique.

Cependant attention : cette solution ne correspond pas à tous les cas de figure. De plus, on trouve sur le marché plusieurs solutions d’électro-osmose plus ou moins sérieuses.

électro-osmose passive

Electro osmose passive car il n’y a pas d’apport d’énergie.

On insère des électrodes cuivre (+) en pied de maçonnerie. Elles sont reliées par un conducteur isolé à des piquets liées à la terre en fer (-). Le principe utilise des métaux pour les électrodes du mur et pour la prise de terre. L’eau est refoulée vers le bas c’est-à-dire du mur (+) vers la terre (-).

Points négatifs :

  • corrosion des électrodes interrompt le procédé dans le temps.
  • la résistance électrique de la terre, si elle est trop élevée, rend le système inefficace.
  • en cas de présence d’appareils électriques ou des lignes à hautes tensions à proximité peut inverser l’effet du procédé.
  • ce système demande un contrôle régulier.

procédé électro-osmose actif.

Ici on interpose une source de courant continu entre les électrodes dans le mur et la prise de terre.

Les électrodes sont en acier inoxydable. Elles ont un diamètre important afin de compenser les phénomènes de corrosion et les phénomènes électriques à proximité. Les piquets de terre sont en acier galvanisé.

Point négatif :

  • Ce procédé demande un contrôle régulier.

traitement électro-osmose phorèse.

Les électrodes sont enrobées avec du mortier de phorèse. Ce composant se dissout au contact de l’eau. Puis se solidifie. Qui au phénomène inverse se diffuse dans les pores et obstruant définitivement les remontées capillaires.

Point négatif : 

  • Pendant la période d’assèchement, les traces relatives à l’humidité vont s’intensifier. Les sels minéraux en maçonnerie, étant privés d’humidité, vont migrer en surface.

Laissez un commentaire. 

Votre avis et retour d’expériences sont les bienvenus.

Vous avez aimé notre article ? Merci de le partager !

Accueil > Le blog de Norellagg > Comment avoir un avis sur le traitement par osmose de l’humidité ?

Quitter la version mobile