Vous rêviez d’habiter dans votre nouvelle maison. Mais. Vous avez une maison neuve humide ! De la condensation sur les murs blancs, des infiltrations. Votre cas est-il isolé ? Pourquoi cette humidité ? Nous avons écrit cet article pour vous.

Comparaison l’humidité d’une maison ancienne et d’une maison neuve.

Très souvent pour comprendre les choses la comparaison construit le raisonnement.

Pourquoi on a une maison ancienne humide ? Pourquoi on a une maison neuve humide ?

maison neuve humide cause

Pourquoi on a une maison ancienne humide ?

Les causes de l’humidité dans une maison ou un bâtiment ancien sont connues.

Comme le bâtiment existe depuis des années, les erreurs de construction sont corrigées :

  • problème d’infiltration : toit, gouttière.
  • mur extérieur non étanche.
  • séchage des matériaux après construction. La construction a pu durer des années. L’assèchement du bâtiment s’est fait tranquillement.

Les murs se régulent tout seul en humidité.

L’humidité vient de :

  • mur extérieur : infiltration de l’eau de pluie. On a mis par exemple un revêtement type ciment top chargé. Ce ciment étanche empêche l’eau d’entrer mais aussi l’eau dans le mur de s’évaporer.
  • mur intérieur : condensation de l’activité humaine. Pour améliorer le confort et la décoration intérieure, les murs sont recouverts d’isolation et de placo.
    L’évaporation intérieur du mur est alors bloquée. De plus il n’y a pas de ventilation.
  • Fondation : humidité due aux remontées capillaires. Les matériaux sont souvent poreux et permettre aux molécules d’eau de remonter.

Ciment étanche à l’extérieur, manque de ventilation à l’intérieur, remontées capillaires. Tous les ingrédients pour avoir de l’humidité sont présents.

Nous vous invitons à lire notre article : Maison ancienne traitement de l’humidité capillaire.

maison neuve humide

Pourquoi on a une maison neuve humide ?

De même pour une maison neuve les causes de l’humidité sont connues.

Aujourd’hui les matériaux contiennent beaucoup d’eau.

Avant tout il faut prendre conscience que les matériaux contiennent de plus en plus d’eau. Respect des règles pour la santé et l’environnement, normal !

Une maison simple, juste terminée, contient encore énormément d’humidité de construction.

3 000 à 5 000 litres d’eau

Cette eau provient des matériaux mis en œuvres, très fortement humides lors de la pose : dalle béton, chapes, enduis, peinture, bois.

Bien sûr cela correspond à la fin de la construction juste au moment même où les occupants prennent possession de leur bien. La construction est considérée comme sèche.

En conclusion cette quantité sera tôt ou tard être évacuée. Mais cela prend du temps. Et coûte très cher.

  1. le bâtiment est très étanche rapidement.
  2. les délais de réalisation sont courts. Il faut être hors d’eau et hors d’air rapidement.
  3. la réglementation en France n’impose pas de déshydratateur.
  4. l’électricité n’est pas en service. Il n’y a donc pas de ventilation mécanique.

Au Pays-Bas : 80% des constructions neuves sont asséchées.

En Suisse près de 50%.

Et 30 % en Allemagne.

Construction très isolé et très étanche

Les bâtiments de type BBC et les bâtiment passifs sont des constructions dont la consommation énergétique est très faible voir nulle.
La réglementation thermique RT 2012 fixe les règles du Bâtiment Basse Consommation.
Parmi les règles principales : Une parfait étanchéité à l’air de l’enveloppe extérieure et des réseaux. C’est ce point précis qui peut poser un problème d’humidité excessive de l’air ambiant.

Conséquence pour une maison neuve humide.

Pourquoi assécher une construction neuve ?

Pour économiser jusqu’à 1 année de chauffage!

Le temps de séchage complet d’une construction neuve est de 4 ans en moyenne.

Peu importe le type de matériau utilisé et la région, car de plus en plus de produits du bâtiment sont à base d’eau.

L’assèchement du bâtiment se fait progressivement par le biais du chauffage. Cela entraîne une surconsommation d’énergie jusqu’à l’équivalent d’une année de chauffage.

De plus le dimensionnement de la chaudière ou du moyen de chauffage ayant été calculé sur une base de construction sèche, la surconsommation de chauffage (fioul, gaz, bois ou électricité) peut atteindre jusqu’à 300 %.

Maison neuve humide : surconsommation chauffage

Consommation prévue Consommation réelle DIFFERENCE
1 ère Année 1 500 litres 2 500 litres 1 000 litres
2 ème Année 1 500 litres 2 000 litres 500 litres
3 ème Année 1 500 litres 1 800 litres 300 litres
4 ème Année 1 500 litres 1 600 litres 100 litres
5 ème Année 1 500 litres 1 500 litres 0 litre

La Surconsommation totale : 1 900 Litres à 0,932 €/L (début août 2019) : 1 770 €.

Exemple pour une maison neuve de 150 m² chauffée au fioul, au norme RT 2012.

Les principales causes d’humidité pour une maison neuve.

  • Matériaux trop humide

  • Défaut d’étanchéité et donc infiltration

  • Humidité par remontée capillaire

Comment enlever l’humidité dans les matériaux ?

En résumé :

  1. avec un déshydrateur.
  2. utiliser une ventilation mécanique centralisée ou mieux décentralisée pour adapter la ventilation au degré d’humidité de la pièce.

Comment enlever l’humidité par infiltration à cause d’un défaut de construction ?

Un défaut souvent constaté est une infiltration : gouttière, couverture …

Une seule solution : réparée !

Comment enlever l’humidité par remontée capillaire ?

La coupure d’humidité en bas de mur est obligatoire. Souvent elle est réalisée avec une bande d’arase.

Malheureusement celle-ci est parfois mal posée ou oubliée.

maison humide défaut bande arase

Pour arrêter les remontées capillaires il faut BLOQUER une des causes de cette humidité.

En pratique le plus simple et le plus efficace est de modifier le champ géomagnétique.

Un boitier anti humidité capillaire est alors posé.

Laissez un commentaire. 

Votre avis et retour d’expériences sont les bienvenus.

Vous avez aimé notre article ? Merci de le partager !

Accueil > Blog > Pourquoi ma maison neuve est humide ?