économie énergie humidité

Un logement sain pour faire des économies d’énergie.

Une chose est bien connue pour l’économie d’énergie et l’humidité.

Vivre dans une maison ancienne avec des murs en pierres est très agréable avec les grosses chaleurs en été.

Mais en hiver même avec beaucoup de chauffage, c’est difficile de faire monter la température.

Dans cet article nous expliquons pourquoi il faut diminuer l’humidité pour baisser vos factures d’énergie.

Bénéficiez d’une expertise gratuite sur l’humidité

Pourquoi un logement humide consomme plus d’énergie ?

Comment savoir si votre logement est humide ? Si votre air intérieur est sain ?

détecteur air sain logement

Aujourd’hui avec un simple capteur il est facile de constater la qualité globale de l’air.

Si le logement est humide alors le taux d’humidité est élevée. Des mauvaises odeurs de moisissures apparaissent. Elles sont prises en compte par le détecteur.

Ce capteur mesure CO2, COVT, température et humidité.

Ensuite, il fait une synthèse de toutes les mesures pour donner une note globale. Il affiche par une couleur si l’air est sain, à améliorer ou de mauvaise qualité.

Que vous soyez propriétaire ou locataire, cette information est très utile.

Un logement humide est toujours une source de problème pour la santé.

La première conséquence d’un trop d’humidité est un risque accru pour la santé des occupants. La structure du bâtiment ne sera dégradé que dans un temps plus long.

Lorsque le taux d’humidité dépasse les 65 %, un logement est considéré comme trop humide. Le bon taux d’humidité est entre 50% à 60 %.

Les dangers de l’humidité de votre habitat pour la santé.

Exposer votre organisme aux champignons ou aux moisissures fragilisent votre santé. Ils causent des infections respiratoires, des maladies oculaires et bien d’autres pathologies. Aussi bien pour les enfants que pour les adultes.

Plusieurs pathologies et allergies sont causées par l’humidité notamment :

  • Troubles respiratoires : asthme, bronchite.
  • oculaires : conjonctivite, irritation des yeux.
  • musculaires : arthrose, rhumatisme.
  • Toux chroniques
  • Insomnies et fatigues chroniques
  • Fièvres, migraines et nausées
  • Maladies auriculaires
  • Saignements du nez

Les enfants en bas âges ont un système immunitaire fragile. Les statistiques montrent qu’un enfant a 3,5 fois plus de risque de développer certaines pathologies ou allergies dans un environnement humide, comparativement à un adulte.

À long terme, une forte exposition à l’humidité peut entrainer des pathologies plus graves comme des cancers.

Exposition certaine au stress et au cancer.

De nombreuses études scientifiques, CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer), démontrent que certains cancers détectés chez les individus étaient associés à des fongicides. C’est le cas de l’aflatoxine. Cette moisissure toxique est à l’origine des cancers du foie et des poumons.

  • L’aflatoxine et le cancer du foie

L’aflatoxine peut endommager votre foie, si vous l’absorbez de façon régulière. C’est une toxine qui cause des plaies dans votre foie. L’aflatoxine se développe dans des zones humides et peut s’attaquer aux aliments mal conservés.

  • L’aflatoxine et les cancers des voies respiratoires

Si l’air que vous respirez est saturé d’aflatoxine alors, il y a de gros risques pour que vos voies respiratoires soient endommagées. Ces lésions peuvent entrainer des cancers pulmonaires, de la trachée ou des bronches.

L’humidité forme des moisissures, aussi à l’origine du stress.

Une exposition de l’organisme aux moisissures est à l’origine de fatigues corporelles. Cela engendre du stress chez les individus.

Un logement humide est toujours plus difficile à chauffer.

énergie air humide

Il faut plus de chaleur pour chauffer de l’air humide que de l’air sec.

L’air humide contient plus de vapeur d’eau que de l’air sec.

Il faut donc plus d’énergie pour l’ensemble air + vapeur d’eau.

Un logement humide a une température ressentie plus faible. Sensation de froid.

La température ressentie d’une maison humide parait plus froide d’environ -2 à -3°C par rapport à celle d’une maison “normale”. La relation entre économie d’énergie et humidité est logique. Un excès d’humidité est inconfortable.

A l’extérieur tout comme à l’intérieur d’une habitation, il est possible de parler de température ressentie et de température réelle. La température réelle étant celle affichée au thermomètre. La température ressentie intègre la sensation physiologique perçue de froid ou de chaud.

Le vent, notamment sa vitesse, ainsi que le taux d’humidité de l’air ambiant influent sur la température ressentie. On pourrait également y ajouter des facteurs plus personnels tels que la fatigue, le stress …

Ainsi, vous augmentez la température pour compenser cette sensation de froid. Et par conséquent la consommation d’énergie augmente.

Attention cependant, si le renouvellement de l’air est insuffisant, l’humidité ambiante va croître et favoriser également la sensation de froid. Il faut donc le bon compromis.

Un mur humide est une source de déperdition thermique, une perte de chaleur.

En effet, un mur humide sera beaucoup plus difficile à chauffer. Car l’humidité est bonne conductrice du froid.

Un mur froid entraine un rayonnement froid. A l’opposé, un mur chaud entraine un rayonnement chaud. Un mur froid impacte la chaleur corporelle.

D’où vient l’humidité dans votre logement ?

L’humidité a 4 origines :

  • la condensation : activité humaine, évaporation des matériaux.
  • les remontées capillaires, le salpêtre.
  • les infiltrations : toit, fenêtre, fissure, remontée nappe phréatique.
  • les dégâts des eaux.

Pour chaque origine de l’humidité il faut un remède différent.

Il faut traiter la cause. Cela ne sert à rien d’installer un absorbeur d’humidité. Il ne travaillera que sur la conséquence. Et vous coutera de l’argent.

Bénéficiez d’une expertise gratuite sur l’humidité

Laissez un commentaire. 

Votre avis et retour d’expériences sont les bienvenus.

Vous avez aimé notre article ? Merci de le partager !

Accueil > Le blog de Norellagg > Pourquoi pour faire des économies d’énergie, il faut diminuer l’humidité ?