A cause du Coronavirus, ou la Covid-19, le confinement nous impose de vivre à plusieurs dans nos habitations. L’air intérieur, déjà habituellement pollué, se dégrade encore plus.

La ventilation prend alors toute son importance pour diminuer cette pollution.

Une VMC centralisée va diffuser l’air des chambres et de la salle à manger vers les pièces humides.

Si une personne est malade dans une chambre, comment se passe la propagation de sa maladie ?

coronavirus confinement air interieur

Le confinement nous amène à être réunis tous ensemble sans pause. Nous produisons donc plus d’humidité humaine et de par nos activités : douche, cuisine, lessive !

Quelle est la conséquence du confinement sur la pollution de l’air intérieur ?

confinement pollution air intérieur

Plus de monde, plus de douches, de cuisine et de lessives !

En raison du confinement, on passe plus de temps que d’habitude à l’intérieur de notre domicile. Ainsi, il est important de veiller à la bonne qualité de l’air intérieur pour éviter une pollution en plus du stress de la situation.

A cause de nos activités domestiques, l’air intérieur d’une habitation se charge en nombreux polluants et humidité. Par exemple, le chauffage, la cuisine, la lessive ou encore le bricolage contribuent à augmenter la quantité de ces polluants dans des pièces fermées ou mal ventilées. De plus, il y a parfois la cigarette.

Ces polluants sont absorbés par la respiration ou la peau. Les conséquences sont des troubles de la santé, des allergies. Mais aussi des dégradations sur les murs avec la condensation, crée par notre respiration et les différentes activités de la vie quotidienne.

La ventilation est la solution qui va diminuer cette pollution !

Afin de diminuer la pollution de l’air intérieur et l’excès d’humidité, il faut faire entrer de l’air sain et faire ressortir l’air vicié.

Il y a 3 possibilités :

  • Ouvrir les fenêtres
  • Utiliser une VMC, ventilation mécanique contrôlée, en centralisée
  • Ou une VMC individuelle par pièce

Avant tout, comparons ces 3 solutions.

confinement ventiler air intérieur

Diminuer la pollution intérieure en ventilation. Mais pas toujours facile !

Aérer en ouvrant des fenêtres pour diminuer la pollution de l’air intérieur

efficacité ouvrir fenêtre pour aérer

Ouvrir une fenêtre pour aérer : est-ce vraiment efficace ?

En effet, nous avons des tests simples. Par exemple, pour une pièce avec de l’air vicié, on ouvre la fenêtre. Puis on mesure la qualité de l’air en fonction du temps qui passe. Enfin, on contrôle au bout de combien de temps l’air est à niveau vicié.

3 cas, toujours avec une fenêtre ouverte :

  • Avec une porte ouverte : l’air est renouvelé en 2 minutes
  • Maintenant une porte fermée : l’air est renouvelé en 10 minutes
  • Finalement, avec une porte fermée et une fenêtre entre-ouverture : l’air est renouvelé en 60 minutes

VMC centralisée

Du fait que la ventilation soit centralisée, on a un seul moteur pour toutes les pièces. Pour une VMC simple flux, l’air extérieur est aspiré par les fenêtres des chambres et de la salle à manger.

Ensuite, cet air passe des chambres vers le couloir. Et enfin il ressort dans les pièces humides : cuisine, salle de bain et WC.

Si une personne est malade ou si on a un air pollué par du bricolage, l’utilisation d’une machine à laver, d’un lave-vaisselle, etc., alors toute l’habitation et les personnes profitent d’un air sain et ventilé.

coronavirus vmc pollution

Avec le coronavirus et le confinement, on attend la limite sanitaire d’une VMC centralisée.

VMC individuelle ou par pièce pour diminuer la pollution de l’air intérieur

confinement ventilation individuelle

Ici, en-dessous de la fenêtre, installation d’une VMC individuelle double flux pour le salon.

En définitive, avec une VMC par pièce, on renouvelle l’air en fonction du besoin de chaque pièce.

Logiquement, il y a plus d’humidité dans une salle de bain et une cuisine que dans un salon.

Également, le niveau sonore est très important pour une chambre. On souhaite une ventilation silencieuse pour respecter le sommeil de chacun.

De plus, des filtres anti poussières et anti pollen sont très souvent indispensables.

La VMC individuelle prend l’air extérieur soit par une fenêtre, son contour, le coffre de volets roulants ou soit via un passage dans le mur direct ou avec un canal d’embrassement.

Un problème supplémentaire : la taille des appartements

Evidemment, si on habite dans un appartement de moins de 40 m², il est plus difficile de protéger la contamination des individus.

Le système de ventilation doit alors être plus performant.

confinement coronavirus taille appartement

Pendant le confinement qui a eu lieu en 2020, on a pu voir que plus les appartements sont petits, plus le risque de contamination est important. Source INSEE.

Accueil > Blog > Soignez votre air intérieur, particulièrement avec le Coronavirus et le confinement !